frenelites

 JUMELAGE AVEC LA FREGATE JEAN BART


Dans le cadre de l’enseignement obligatoire en collège des principes et de l’organisation de la Défense Nationale, notre établissement est jumelé depuis 2006 avec la frégate Jean Bart. Chaque année, nos élèves de 3ème ont eu la chance de pouvoir visiter le navire et découvrir le fonctionnement d’un élément de la Marine Nationale.

Cette année, nous avons décidé de multiplier les actions communes afin de donner le plus de sens possible à ce jumelage.

En plus de la traditionnelle visite du Jean Bart par les 3ème nous avons organisé  une rencontre de football avec des marins et des élèves ainsi qu’un repas convivial où nos élèves intéressés par une carrière dans la Marine ont pu converser avec des membres d’équipage.
Nous envisageons également de suivre par internet la frégate durant ses missions et de profiter des escales pour que nos élèves puissent demander à l’équipage des documents et des recherches.

 

IMG 5609

 

Nous tenons particulièrement à cette association entre nos deux institutions et nous remercions tout l’équipage du Jean Bart de sa disponibilité et de tout ce qu’il apporte à nos élèves.

 

equipage jbt_b
frgate jbt_b
jean bart


La frégate anti-aérienne Jean Bart est depuis plusieurs années partenaire du collège du Bon Accueil. Un partenariat destiné à enrichir une connaissance mutuelle, à offrir aux élèves des opportunités de découverte du monde de la marine.

Un certain nombre de navires militaires sont basés à Toulon, premier port de guerre de France. Les silhouettes de ces vaisseaux sont familières des Toulonnais qui peuvent les apercevoir depuis les plages du Mourillon, les hauteurs du Faron ou simplement en se promenant le long du port.

Néanmoins, nous, marins, agissons plutôt en haute mer, par conséquent, loin des regards de nos compatriotes restés sur le littoral. C’est ainsi qu’une bonne part de l’activité de la Marine nationale peut sembler mystérieuse ou être méconnue.

Dans le cas du Jean Bart, la mission principale est la défense aérienne, c'est-à-dire la défense d’un ensemble de bateaux ou d’un port, d’une zone côtière contre des menaces venues du ciel. Naturellement, le Jean Bart est capable aussi d’intervenir contre des sous-marins, des navires ou même des adversaires à terre, comme ce fût le cas en 2011 en Libye. Une fois larguées les amarres, la frégate est attentive à tout ce qui survient dans les eaux territoriales françaises et au-delà. Elle est parée à porter secours à d’autres marins en détresse, à intervenir contre des pollueurs ou intercepter des trafiquants de drogue, en complément de toutes les opérations militaires normales.

Pour répondre à toutes ces missions, 230 marins sont présents sur le Jean Bart, travaillant avec ardeur, 7 jours sur 7, de nuit comme de jour à la mer. Autant de monde dans un bateau de 140m de long pour 5000 tonnes, exige de chacun une attention constante aux autres afin d’entretenir l’harmonie de la vie en collectivité. La cohésion, le respect d’autrui et l’estime réciproque sont indispensables pour un équipage qui se doit d’être professionnel, efficace et sans faille tant la mer ne pardonne pas les erreurs.

C’est donc un réel bonheur pour nous que de partager notre passion de la marine, de la mer et du service de nos compatriotes avec les élèves, les équipes pédagogiques du collège du Bon Accueil.


Capitaine de vaisseau Laurent de Jerphanion

Commandant la frégate Jean Bart

Back to top